Carnet

Carnet pour Bullet journal : Goalbook

Une fois de plus je vais vous parler de carnet pour Bullet journal. Quand je dis carnet pour Bullet journal, cela signifie pour moi un carnet presque créé ou d’ailleurs créé pour nous les adeptes du bujo ! Ils sont tous de format A5 (avec quelques petites différences dans les dimensions) et à pages dot (= pointillé). 

Le dernier en date est le GOALBOOK de RhodiaJe l’ai reçu en couleur argent il y a quelques jours. Une fan de Rhodia telle que moi, ne pouvait pas passer à côté de ce carnet ! Aussi, je vous propose de le confronter à mon bullet journal actuel => le WEBNOTEBOOK. Je vais donc effectuer un nouveau comparatif de carnets pour Bullet journal = Goalbook vs Webnotebook. Un peu comme j’ai pu le faire dans ce précédent article -> Comparatifs de carnets pour Bullet journal avec : 

  • Le DINGBATS, l’une de ses qualités => son papier 100g. Je ne vous donne pas le lien, il est actuellement à 55€ !!! Au lieu de 19.90€.
  • Le DOT MATRIX Notebook avec son faible prix, 7.90€
  • Le WEBNOTEBOOK, mon chouchou !

 

Les caractéristiques du GOALBOOK

Les dimensions du GOALBOOK

Hauteur = 21 cm

Largeur = 14.8 cm

Epaisseur = 1.8 cm

Son prix = 18.68€. Disponible ici = Amazon

 

Pour rappel, voici celles du Webnotebook :

Hauteur = 21.5 cm

Largeur = 14.5 cm

Epaisseur = 2 cm

Son prix = 16.43€. Disponible ici = Amazon

Nombre de pointillés par page 

41 points en hauteur, vs 40 pour son concurrent => 0.5 cm entre chaque points

28 points en largeur, vs 26.

Il est donc légèrement plus large que le Webnotebook avec plus de pointillés en largeur mais aussi en longueur !

Papier du Goalbook

Le papier des Rhodia est de la marque Clairefontaine. Il est toujours de 90g, crème à pointillé (=DOT). Je n’ai absolument rien à redire sur sa qualité. Par contre, les points sont légèrement plus foncés dans le GOALBOOK. Je vous avoue que cela m’a un peu chagriné au départ. J’ai peur de trop les voir lors de l’utilisation de mon carnet. A voir donc dans le temps ! Je vous en reparlerais.

 

Page carnet Goalbook

Sur la photo ci-dessus, j’espère que vous arrivez à voir la différence de tonalité des points. A gauche mon Webnotebook, à droite le Goalbook tout neuf.

Carnet pour bullet journal - GoalbookCouverture du Goalbook

La couverture est souple à l’inverse de celle du WEBNOTEBOOK qui elle est rigide. Elle a malgré tout un toucher très agréable même si moins doux que mon chouchou. Le nom de la marque est toujours gravé ainsi que le nom du carnet.

Vous retrouvez également l’élastique qui permet de bien fermer son carnet lorsqu’on le transporte. D’ailleurs, pour éviter de l’abîmer dans mes sacs, il sera mis dans un protège carnet. Je n’aime pas avoir les coins cornés … 

Et avant que je n’oublie, il a bien sûr la pochette cartonnée en fin de carnet.

Couleurs du Goalbook

Grand plus pour la nouveauté => un choix de couleur bien plus important. Pour le précédent c’était noir, argent ou orange. Vous pourrez trouver le petit dernier en argent, bleu, bleu turquoise, chocolat, iris, jonquille, lilas, noir, orange, rose foncé, rouge, sable, tangerine, taupe , vert pomme et violet !! Rien que ça. De quoi ravir tous les goûts 😉

 

Descriptif détaillé du GOALBOOK

Passons à présent à l’intérieur de ce beau carnet pour bullet journal. 

Marques page

Le GOALBOOK a 1 marque page de plus que son prédécesseur, soit 2. Cela peut s’avérer très pratique pour indiquer la page du jour + une autre dont on se sert quotidiennement. Exemple : tracker, objectifs …

Goalbook - Webnotebook - Carnet - Bullet journal

Première page du GOALBOOK

Après une feuille de couleur, orange pour mon carnet argent, il y a une page titre. Elle vous permet de noter le nom ou l’intitulé de votre carnet ! Votre propre nom avec vos coordonnées si vous avez peur de perdre votre précieux … Par contre, elle a déjà lignes + le sigle de la marque. Elle n’est donc pas complètement vierge et peut brider un peu la créativité d’une page de garde. 

Carnet bujo - Goalbook

Le Webnotebook n’a aucune page de pré-créée. Il laisse donc complètement libre court aux esprits créatifs.

Index du GOALBOOK

Suivent ensuite 6 pages d’index, ce qui est pour moi énorme ! Je n’en ai utilisé que 2 dans mon Bullet journal actuel. Sur chaque page, j’ai fait 2 colonnes … Mais bon, je ferais avec en tentant de lui donner un peu plus de peps. Les tableaux sont déjà existants en 2 colonnes : celle de droite pour le n° de page et celle de gauche pour l’intitulé.

Index carnet Goalbook

Calendex du GOALBOOK

4 pages de calendrier perpétuel vous permettent de créer simplement un calendex. N’étant pas une adepte de ce principe, je l’utiliserais sûrement pour noter les vacances, week-end, dates importantes …

Future log du GOALBOOK

3 mois par page, en ligne horizontale. Vous avez donc l’année sur 4 pages. Là non plus, je ne suis pas fan. J’étais habituée à mon future log en colonne verticale. Surtout … je vais sans aucun doute le commencer en octobre alors que dans le carnet, il part forcément de janvier ! Je ne trouve pas cela très pratique et encore moins logique. 

Future log carnet Goalbook

Pages libres du GOALBOOK

Enfin, nous arrivons au coeur du carnet avec tout d’abord une page blanche qui fait face à la première page à pointillés. Et devinez quoi, cette première page est numérotée ! Tout comme les 223 suivantes. Ce carnet a donc 224 pages à remplir 😉 

Goalbook - page pointillé

Le Webnotebook en possède 192. C’est cette différence qui m’a conduite à acheter le Goalbook. 32 pages de plus c’est énorme quand on y réfléchit bien.

Goalbook vs Webnotebook

En résumé, il s’agit de carnets pour Bullet journal de très bonne qualité. Le papier est juste extra ! Le stylo glisse tout seul, sans bavure, sans transparence … La couleur crème peut en rebuter certains mais moi je trouve que ça donne un certain charme 😉

Entre les 2, mon coeur balance !

Avantages du Goalbook

  • Son nombre de pages.
  • Sa couverture souple, moins épaisse.
  • Son poids légèrement moindre.
  • Les pages numérotées.
  • Son calendrier perpétuel.
  • Le choix de couleur pour la couverture. J’ai choisi argent mais cela n’a que peu d’importance puisqu’il sera sous une jolie couverture.

Inconvénients du Goalbook

  • Sa page de garde.
  • Son future log déjà créé (cela peut être un avantage pour ceux qui ne veulent pas créer ces pages).
  • La couleur des points, un peu plus foncés.

Je ferais sans aucun doute un bilan à la fin du Goalbook. Est-ce que je me suis sentie aussi à l’aise qu’avec le Webnotebook ? Ai-je réussi à me l’approprier ?

D’ailleurs, vous, avez-vous trouvé le carnet qui vous correspond ? Vous l’êtes vous approprié ? Et si vous avez changé de carnet, n’avez-vous pas regretté l’ancien ?


Sur le même thème :


Les articles présentés ici font partie d’un programme d’affiliation. Si vous cliquez sur un lien et que vous effectuez un achat sur Amazon, je recevrai donc une petite commission sans frais supplémentaire pour vous !

Merci pour votre fidélité et votre soutien.

1 thought on “Carnet pour Bullet journal : Goalbook

Laisser un commentaire