Généralité

Les perles de mon Bullet journal

Je ne sais pas vous, mais depuis toute petite je cherche à être parfaite, petite fille modèle. D’ailleurs que j’ai du mal à sortir de ce formatage ! Et je pense que je ne suis pas la seule.

Mon Bullet journal m’aide à travailler sur certains de mes défauts. Si si, c’est possible 😉 Tout particulièrement, mon perfectionnisme jusqu’au boutiste ! Comment ? Je vais vous l’expliquer et pour cela, je vais vous montrer que mon bujo n’est pas parfait.

Certes, je tente toujours de sélectionner les photos les plus « potables » … avec un petit ajout de lumière, contraste … histoire de faire comme les Grandes bujoteuses qui me font m’émerveiller sur Instagram ou Pinterest.

Mais derrière ces photos sélectionnées avec soin, il y a des couac, des erreurs, des fautes, des tâches … pour mon plus grand désespoir !! Je ne suis pas infaillible, nous ne sommes pas parfaits, nous faisons tous des erreurs. Vous n’en avez jamais fait ?

Du coup, en plus des boulettes de mon Bullet, je vais tenter de vous donner quelques astuces pour les faire disparaître …

Une tâche dans mon Bullet journal

Ce n’est pas forcément une tâche, cela peut également être une belle bavure, une faute que vous ne voulez vraiment plus voir …

Si ce couac n’est pas trop gros, soit je colle une photo, une image, un stickers, du washi tape … soit si j’ai besoin de réécrire dessus, je découpe un carré au dimension nécessaire dans la dernière page de mon carnet. Hé oui, vous avez bien compris … j’ai découpé des bouts de ma dernière page !! J’ai préféré la sacrifier plutôt que de couper les pages qui ne me plaisaient pas du tout.

Je travaille mon perfectionnisme. Je tente donc de me dire qu’une petite anomalie, ne justifie pas d’arracher une page complète ! Mais de là à la laisser visible … je n’en suis pas encore arrivée là.

Voici ce que cela peut donner :

J’avais noté les anniversaires du mois de mai, alors qu’il s’agit du monthly log d’avril … 

J’ai tenté de dessiner un soleil pour le défi doodle météo du mois de mars. Il n’était vraiment mais alors vraiment pas terrible !!

Est-ce que vous aviez remarqué ce camouflage sur les photos plus éloignées ? Je les ai déjà toutes les 2 publiées sur ce blog.

Vous pouvez utiliser cette astuce pour les petites tâches d’eau, de thé, de café … Petite seulement, sinon c’est la page complète qui devra être dissimulée sur un papier sympa et coloré.

 

Un oubli dans mon Bullet journal

Rien n’est jamais vraiment oublié dans un bujo. Il est normalement toujours possible de rajouter une information à un moment ou à un autre. Vous vouliez noter une information au mardi 9 mai ? Cela concernait cette journée uniquement ? Une journée future ? Un projet ? Réfléchissez à ces questions, et je suis sûre que vous saurez où noter cette information « oubliée ».

Il m’est déjà arrivée de faire des semaines à 5 jours … Certes, je regroupe souvent le week-end mais tout de même 5 jours cela fait peu ! Ci-dessous, je n’ai créé que 5 cases au lieu de 6. Pour avoir ma journée manquante, j’ai du diviser une des cases en 2. Cela passe presque inaperçu !

 

 

Un trait mal placé dans mon bullet journal

Vous vouliez créer un tableau, mais en traçant le premier trait, vous vous dites qu’en fait non … Que peut-on bien faire d’un trait ? Un zentangle ? La base d’un dessin origami ? Une flèche ? Une bordure ? Il y a toujours possibilité de le détourner pour une autre utilisation.

Il ne me semble pas avoir déjà eu ce cas dans mes bujos. Mais si cela se présentait, je choisirais sans doute le dessin origami ou si le trait est trop long, une flèche.

 

Une faute d’orthographe dans mon bullet journal

Déjà en temps normal je déteste faire des fautes d’orthographe. Alors dans mon carnet c’est encore pire … Je parle ici des fautes de conjugaison, d’accord, ou encore des fautes de « frappe » (oubli d’une lettre …).

Qu’est ce que vous pensez d’un merredi ? Parce que moi, semaine du 20 au 26 mars, j’ai eu un merredi ! 🙂 J’ai tenté de rajouter le C mais cela ne se voit presque pas …

Weekly log - Bujo

Ou d’un 23 avril en double ? De croquettes sans R ? Je ne vais pas toutes vous les montrer mais il y a encore quelques perles !  Je teste souvent mes mises en page sur un bloc note Rhodia avant de les créer dans mon carnet. Cependant cela n’empêche pas les fautes d’inattention et je ne les corrige pas toujours. Samedi 23 suivi de dimanche 23, ça à son charme ! C’est le petit plus de mon bujo. Il est comme moi, imparfait 🙂

Tentative de tâches aquarelles dans mon Bullet journal

Vous avez sans doute déjà vu de nombreuses vidéos ou de nombreux tutos sur les « tâches » de couleur que l’on crée avec des feutres aquarellables ou de l’aquarelle. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à aller faire un petit tour par le groupe Facebook = Le bullet journal créatif !

Et comment vous dire … je me suis pourtant entraînée sur un autre carnet … feutres, plastique transparent, eau … tout était OK. Instruction suivie à la lettre !!! 4 … 5 … 6 essais dans un carnet brouillon et me voilà partie pour le 7ème dans mon joli Rhodia. Et là … c’est le drame. Cela ne ressemble à rien, tout du moins pas du tout à une jolie et belle tâche qui a du style, de l’élégance ou du peps … Non c’est juste un gros pâté en haut de ma weekly de la St Valentin.

J’ai tenté de rattraper avec un feutre de la même couleur, pour donner une forme à peu près correcte. Cela devait ressembler à un coeur ! Le résultat n’a pas été très concluant … J’ai donc découpé du papier washi en forme de coeur et je l’ai collé par dessus. Le papier washi dissimule le carnage 🙂 et laisse voir en transparence la pseudo forme de coeur rouge.

Boulette - Bullet journal

Depuis j’ai progressé mais je ne suis pas vraiment satisfaite … Il va me falloir m’entraîner encore et encore.

Est-ce que cet article vous a rassuré ? Comment faites-vous pour cacher vos erreurs ? Quelles sont vos astuces ?

15 thoughts on “Les perles de mon Bullet journal

  1. Pour l’instant pas trop d’erreurs pour ma part..mais je suis novice, ça ne saurait tarder ! et je suis bien du genre à arracher la page pour recommencer…je vais essayer d’éviter ça quand même, et avec tes astuces, ça devrait le faire !

    1. J’ai acheté un bloc note rhodia à pointillés. Ça me permet de tester mes mises en page. C’est une bonne astuce pour éviter le flop total !

  2. Dès les premières lignes je me suis reconnue ! Votre article est une de mes motivations majeures m’ayant poussée au Bujo. Moi qui ai toujours besoin de faire vingt essais avant de me lancer au propre.. Lorsque j’ai débuté mon Bujo (janvier 2017) je me suis formellement interdite d’utiliser un brouillon pour faire mon journal. Alors évidemment, des erreurs il m’arrive d’en faire! Un outil simple, à mon image, me permettant de m’organiser et de faire des efforts sur mes défauts, notamment mon perfectionnisme (qui me fait perdre beaucoup de temps, dans mes études entre autres), donc accepter mes erreurs devait faire partie de mon aventure avec le Bujo
    J’utilise quelques unes de vos astuces pour les camoufler, je joue beaucoup avec la couleur. Je débute doucement dans la calligraphie, des fois il m’arrive d’écrire trop gros et… plus de place pour terminer mon mot ou ma phrase.. Alors j’ajoute de la couleur à mes lettres, comme pour des effets d’ombre, de sorte à ce que ce « coac » devienne un « effet original ».
    Il m’arrivait, dans mes weekly, d’utiliser trois pages. Je coupais celle du milieu pour avoir ma double page , séparée par une plus petite page pour noter ma liste de course! Par conséquent je conservais mes découpes pour faire des rajouts quand j’oubliais quelque chose, je le collais avec du washing tape!!
    Et puis vraiment en cas de grosse erreur.. Eh bien j’ai pour roue de secours de coller du papier cadeau (avantage de ce papier est qu’il n’est pas très épais) sur ma page qui devient alors ma page à souvenirs(j’y recolle mes derniers tickets de cinéma, les beaux timbres que j’ai eu par ci par là..). Ça m’est arrivée une seule fois lorsque j’ai reçu des éclaboussures de cuisson sur mon beau Bujo..

    Votre concours m’a dirigé vers votre blog, et je suis heureuse d’avoir fait ce petit détour ! Entant que débutante dans le Bujo, je me suis rapidement faite emportée par les effets de mode, je devais absolument faire des trackers, des dessins etc.. par conséquent je me suis détachée progressivement des réseaux afin de ne pas être influencée et faire mon Bujo à mon image. Je ne les consultes que lorsqu’une question posée m’intéresse où lorsque je cherche un petit peu d’inspiration ☺️
    Je me permettrai donc de conserver l’adresse de votre blog afin de pouvoir y revenir sans difficulté ☺️

    Merci pour ces moments de détente lors de la lecture de quelques uns de vos articles! Bonne continuation

    Bien cordialement,
    Estelle.

    1. Merci beaucoup Estelle pour ce beau témoignage. Je garde l’idée de l’astuce papier cadeau ! La faible épaisseur du papier est un très bon point auquel je n’avais pas pensé.
      Je suis heureuse que ce blog vous plaise. Ne changez rien à votre façon de voir le bujo, vous avez tout compris !
      Au plaisir de vous relire.

      Audrey

  3. tout dessin ou lettering ou tableau est préalablement fait au crayon de papier. ensuite je fais au noir et j’attends plusieurs heures (voir jours) pour gommer pour être sûre que je n’ai pas de coulures ^^’ (je suis comme toi: insatisfaite perpétuelle et perfectionniste) 🙂

  4. bonjour, merci pour cet article très drole et rassurant à la fois. j’aime bien ton coté pointilleux et je reve d’avoir un bujo aussi beau que le tien. passe un bon mardi!

  5. Voilà, mon article préféré… Moi je suis comme toi, j’ai toujours envie de faire le plus beau mais pour moi d’abord… Mais ensuite j’essaie d’intégrer mes erreurs à ma page… Et ça montre mon évolution… Et surtout comme mon Bujo est souvent parcouru par des personnes intéressées par le principe, ça montre qu’il faut se faire plaisir et aimer ce qu’on fait… Et qu’il n’y a pas besoin de perfection artistique pour faire un BuJo… Donc je montre volontiers mes perles pour rassurer… Merci à toi et merci pour ce concours aussi…

  6. Merci pour ces astuces ! Franchement tes photos sont tellement nettes que je n’ai vu que lorsque que tu les as montré.

  7. Merci pour ce témoignage ! En tant que grande maniaque devant l’éternel je ne peut que partager àa fois ce sentiment un peu douloureux à chaque nouvelle bêtise, mais aussi une petite joie d’avoir su passer outre. Et le jour où j’ai réussi à mettre une collection en cours de mois au lieu d’attendre pour la placer entre deux mois, là c’était la grande fierté ! ^^

  8. Personnellement, j’ai surtout tendance a mélanger les mois… Comme je regarde toujours une série en même temps, octobre est passé en novembre…

  9. Voilà mon article préféré 🙂 je fais tout au crayon avant de repasser et pourtant j arrive toujours à me tromper( surtout dans les dates). Merci pour ton articles qui décomplèxe les plus perfectionniste 🙂

Laisser un commentaire